10 de face

10 de face

petites aventures parapentesques entre amis...

Vol Bivouac en Cerdagne...

Le but du jeu était de refaire la dernière partie de la TransPyr que j'avais été obligé de parcourir à pieds.

Dimanche 2 juillet dernier, je suis parti à 5h10 du mat de Cahors croyant que l'aprèm allait être volable mais le nord était vraiment trop fort. Du coup j'ai pris mon temps pour un beau bivouac derrière le refuge de la Feixa à 2000m. Le lendemain j'ai cherché le déco de Meranges mais j'ai rien trouvé qui me plaisait. Comme j'avais du temps, je suis monté sur le Puigpedrós jusqu'à 2700m et là oui j'ai trouvé un beau déco ;). Déco, plafond 3300m, j'y crois presque mais arrivé sur les Mauroux je trouve plus rien et me vache à côté de Saillagouse. Dommage ça avait l'air fufu! D'autant plus que sur la route d'Eyne, je me retourne et la fameuse confluence est matérialisée de 4 beaux cums, la rage. Je monte donc à 2000, dans la Cambre d'Ase pour le bivouac, c'est très beau, même ! Déco 700 m plus haut le lendemain pour un vol jusqu'à Vernet les Bains, pas encore de miracle en vol... Décidément dur-dur d'aligner les kms en montagne. Je cherche à monter sur les flancs du Canigou pour le bivouac mais cul de sac dans une gorge jusqu'à la cascade des anglais, c'est très beau mais demi-tour ! Bivouac près de la rivière à 700m d'altitude. Le lendemain le Canigou, 2100m de d+, magnifique. Sauf que c'est sud et que la haut ça décolle pas. Je traverse quasi tout le massif vers le sud ( et la attention, chaud patate avec le sac de 20kg...) Déco superbe, transition sur Batère, rien... Cap vers la plaine, le coin est vraiment pas accueillant. Je pose à côté de Thuir, mais là joker, c'est le Bronx, 40km/h de zef au sol, posé marche arrière dans les ceps de vignes, posé vivant, posé content! À 20 km de la mer, mission accomplie, j'ai fait mieux que la dernière fois (pas compliqué) mais franchement c'est bien la portion la plus dure du parcours.

Vol Bivouac en Cerdagne...
Vol Bivouac en Cerdagne...
Vol Bivouac en Cerdagne...

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article